Enquête auprès des survivantes et survivants

Déterminer les besoins particuliers des victimes de la production et de la diffusion d'images d'abus pédosexuels et y répondre

Pour reprendre l'enquête là où vous l'avez laissée

Si vous avez déjà commencé à répondre à l'enquête, entrez votre code ici, puis cliquez sur « Continuer » :

Introduction

Nous vous remercions d'envisager la possibilité de participer à cette enquête. Les questions servent à recueillir des informations sur votre expérience et ne visent pas à vous identifier personnellement. Dans le cadre de cette enquête, vous n'aurez pas à vous nommer ni à nommer aucune autre personne. Nous sommes bien conscients de la sensibilité des informations que nous recueillons par cette enquête et nous tenons à vous assurer que nous protégerons la vie privée de tous les participants en tout temps.

Votre apport sur ce sujet est très important. Comme victime de la production et (ou) de la diffusion d'images d'abus pédosexuels, vous êtes en mesure d'apporter un éclairage précieux que personne d'autre ne peut apporter et qui est, nous en sommes fermement convaincus, essentiel pour améliorer la compréhension de ce grave problème dans notre société. Nous pensons que les résultats de cette enquête inédite aideront à faire en sorte qu'un soutien plus significatif et plus concret puisse être apporté aux victimes.

Nous vous invitons à regarder deux courtes vidéos : l'une d'une survivante de la diffusion d'images d'abus pédosexuels, et l'autre, de Dre Sharon Cooper, membre de l'équipe d'enquête. Cliquez protegeonsnosenfants.ca/enquete_survivants.

N.B. Dans cette enquête, nous utilisons principalement le terme « images d'abus pédosexuels ». Par souci de clarté, précisons que ce terme désigne pour nous ce que les lois désignent souvent par « pornographie juvénile ». Nous sommes d'avis que l'appellation « pornographie juvénile » peut minimiser la gravité des abus et des crimes et que l'expression « images d'abus pédosexuels » décrit plus exactement ceux-ci. Pour nous, le terme « images d'abus pédosexuels » englobe les photos, les vidéos, le contenu diffusé en continu, le contenu audio ainsi que les récits et autres contenus sous forme écrite.

Au Centre canadien de protection de l'enfance, nous voulons comprendre le vécu des victimes d'infractions liées à des images d'abus pédosexuels, partager nos apprentissages et nous en servir pour réclamer des changements significatifs. En comprenant mieux votre vécu, nous pourrons soutenir les innombrables personnes touchées par ce crime, y compris celles qui sont encore dans l'ombre. Nous comptons utiliser les résultats de cette enquête pour voir comment empêcher que des enfants deviennent victimes de ce crime. Là où la prévention aura échoué, nous voudrons intervenir le plus rapidement possible. Enfin, nous comptons utiliser vos réponses pour susciter des changements et éduquer les corps policiers, les enquêteurs de la protection de l'enfance, les avocats, les juges, les éducateurs et les professionnels en santé mentale.

Les participants doivent remplir certaines conditions :

  • avoir 18 ans ou plus;
  • avoir été victime d'un abus pédosexuel physique qui a été enregistré d'une quelconque façon.

Nous sommes conscients que les questions peuvent être difficiles et qu'elles pourraient susciter toutes sortes d'émotions chez vous. Nous vous encourageons fortement à faire appel à une ou plusieurs personnes de confiance avant de commencer à répondre à l'enquête et à vous assurer que ces personnes resteront disponibles pour vous soutenir tout au long de l'exercice.

L'enquête

Pour atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés, nous avons conçu les questions de façon à vous permettre de fournir autant ou aussi peu de détails sur votre expérience que vous le désirez. Le temps nécessaire pour répondre à l'enquête dépendra donc de la quantité d'informations que vous voudrez bien fournir.

L'enquête est divisée en sections. Au début de chaque section, nous expliquons la nature des questions posées et les raisons pour lesquelles nous les posons. Vous pourrez passer une section si vous n'êtes pas à l'aise avec son contenu ou son objet. Il en va de même si vous désirez passer une question à l'intérieur d'une section. Vous pouvez enregistrer vos réponses et revenir à l'enquête plus tard si vous ne voulez pas répondre à toutes les questions d'un seul coup.

Pour chaque question, donnez autant de détails que vous êtes à l'aise de le faire. Assurez-vous toutefois de ne pas inclure de renseignements d'identification (noms, etc.). Votre apport est crucial pour les recommandations que nous ferons par la suite aux corps professionnels. Cette enquête vise à rendre compte de l'expérience particulière des victimes de ce crime. Si vous avez des questions en cours de route, ou si vous pensez que l'enquête ne permettra pas de bien rendre compte de votre expérience (par exemple, si vous avez été victime d'abus sexuels physique par différentes personnes à différents moments de votre vie), n'hésitez surtout pas à communiquer avec nous grâce au lien en bas de page.

Si vous souhaitez parler à un représentant du Centre canadien de protection de l'enfance, communiquez avec nous par courriel à l'adresse soutien@protegeonsnosenfants.ca ou par texto au 204 782-6683.